Album des membres ATBLe forum AquatechnobelPage d'accueilEcrire à AquatechnobelPlan du siteLe RSS du forum Aquatechnobel
ATB
ManukoiAzur bassin Le koiPoisson d orLes eaux de la MulleartcaneJBL Koi Farm Shop soudoplast 
VijverhofNiemier - Varnierles naiadesJapan koiDECOR AquatiqueaquiflorexclusivegardenEl Patiokoi d or bassin

ATB Accueil
ATB Le blog ATB
ATB Galerie vidéo
Vidéo youtube Chaine ATB TV sur YouTube

Bassin de Jardin
Etang & Bassin de jardin Etang & Bassin
Etang & Bassin de jardin Encyclopédie des Koï
Technique bassin de jardin Technique
Les Bricolages d'aquatechnobel Les Bricolages
La Construction d'un bassin de jardi La Construction
Matos & Filtration Matos & Filtration
Jardins aquatiques de Rêves Bassins de Rêves
Bassins à Koï et viviers Bassins à Koï
Piscine biologique Piscine biologique

Les Forums ATB
Forums bassin Forums bassin


Programmes d'aide
Base des plantes aquatique Base des plantes aquatique
Convertisseur Convertisseur


La photo
Galerie de Vos photos Vos photos
Vidéo Les vidéos


Les outils
. Boutons et Bannières

ATBles prosATB
.BE
Poisson d'or
AQUI-FLOR
Le Koï
Les Naïades
Soudoplast
koi farm Fournier
koi farm Shop Fournier
Japan koi
E-koi

.FR
Azur bassin
Normandie koi
Art Cane
koi d'or bassin

.NL
Fish Pharma
ATBATBATB

 
ATBAccueil Etang et bassin La chimie de l eau Bactéries 1ATB

Les bonnes bactéries de nos étang.

Qui sont-elles ?

Les bactéries sont présentes partout : dans l'eau, dans l'air, sur et dans les organismes vivants.  Certaines sont pathogènes et leur développement entraîne la maladie voire la mort de l'organisme infecté. 

D'autres, et elles sont nombreuses, sont essentielles au maintient de l'équilibre de l'écosystème que représente notre étang.

 Parmi ces "bonnes" bactéries, deux grandes variétés nous intéressent particulièrement :

 

Les premières sont bien connues des visiteurs de ce site.  Il s'agit des bactéries nitrifiantes (nitrosomonas et nitrobacter) tellement indispensables à l’épuration de l'ammoniac ou des nitrites toxiques pour les poissons.  Elles sont fixées sur les substrats bien oxygénés que constituent le filtre ou le lagunage.  Elles sont très fragiles. Elles ne peuvent survivre et se développer que dans les conditions strictes (que nous essayons de respecter dans nos bassins) et de ce fait ne sont pas conservables artificiellement pour de longues périodes.

 

Elles n'ont besoin d'aucune source de nutriment organique pour se développer.  Elles puisent le carbone ambiant à partir duquel elles sont capables de synthétiser toutes les molécules nécessaires à leurs besoins (on les dit autotrophes).  L'énergie indispensable à ces synthèses elles le trouvent dans des réactions d'oxydations : Nitrosomonas va utiliser (oxyder) l'ammoniac (ion ammonium : NH3 <-> NH4+), le transformer en nitrites (NO2) en utilisant l'énergie ainsi dégagée pour ses petits besoins personnels (voir étape 2 du cycle de l'azote).  Ces nitrites une fois présentes vont contenter nitrobacter qui pourra alors procéder à une autre oxydation (étape 3) transformant les nitrites en nitrates (NO3) mieux supportées par les poissons.  L'activité de nos filtre est donc grande consommatrice d'oxygène.

 

Ces bactéries ne sont donc pas seulement bénéfiques : elles sont essentielles à l'élimination de l'ammoniac (et successivement des nitrites) fatal aux poissons.  Mais cet ammoniac, d'ou vient-il ?

Il est produit à partir de la matière organique présente dans l'étang.  Les déchets de la digestion des poissons, les feuilles mortes, les aliments non ingérés, … vont rapidement s'accumuler dans le vase (presque) clos que représente un bassin. 

Ces déchets vont heureusement être dégradés aboutissant à la production de boues.  Les grosses molécules de ces déchets vont, plus ou moins rapidement, être "digérés" et transformées en molécules de plus en plus simples (minéralisation de la vase).  Ceci est réalisé grâce à des bactéries (non nitrifiantes), des moisissures, des larves d'insecte, des crustacés,… présents dans le milieu.

C'est donc bien à des organismes naturels que nous devons la majeure partie de l'entretien de nos bassins.  Comme ces organismes éliminent les détritus en s'en nourrissant, nous les appellerons les "détritivores". 

 

Parmi ces nombreux déchets organiques, il se trouve notamment des protéines (elles constituent par exemple 30 à 40 % d'un aliment classique).  Les protéines contiennent en moyenne 6,25% d'azote (N).  Au cours du processus de dégradation, le N va se retrouver transformé en … ammoniac (NH4), source d'énergie des bactéries nitrifiantes (voir étape 1 du cycle : ammonification).

Accueil Etang et bassin La chimie de l eau Bactéries 1 
ATBATBATB
 
ATBVisitesATB
Nb visites aujourdhui :
730

En savoir plus
ATBATBATB

ATBATB
Fish Pharma

koi farm Fournier

koi d or bassin
Le site de mon fils
Smart Resolution
ATBATBATB

ATBPartenairsATB
.jp Koi Bito
.be The Pond Library
.be Koivrienden
.be BKS
.nl NVN
.nl Koi Eagle
.uk The South East Section BKKS
.uk extremekoi
.de koiklan
.de Lothar Gehlhaar
.de Koi
.es El Estanque
.se koi Huddinge
.it laghetti e carpe koi
.us Koiphen
.za koionline
ATBATBATB