Album des membres ATBLe forum AquatechnobelQuestion PiscinePage d'accueilEcrire à AquatechnobelPlan du siteLe RSS du forum Aquatechnobel
ATB
Aqua RevAzur bassin Le koiPoisson d orLes eaux de la MulleHydrokoiJBL Koi Farm Shop Aqua Forte 
AqualorNiemier - Varnierles naiadesJapan koiDECOR AquatiqueaquiflorAquaworldEl Patiokoi d or bassin

ATB Accueil
ATB Le blog ATB
ATB Galerie vidéo
Vidéo youtube Chaine ATB TV sur YouTube

Bassin de Jardin
Etang & Bassin de jardin Etang & Bassin
Etang & Bassin de jardin Encyclopédie des Koï
Technique bassin de jardin Technique
Les Bricolages d'aquatechnobel Les Bricolages
La Construction d'un bassin de jardi La Construction
Matos & Filtration Matos & Filtration
Jardins aquatiques de Rêves Bassins de Rêves
Bassins à Koï et viviers Bassins à Koï
Piscine biologique Piscine biologique

Les Forums ATB
Forums bassin Forums bassin
Portail Question Piscine Portail Question Piscine


Programmes d'aide
Aquatechnobase Aquatechnobase V1.31
Base des plantes aquatique Base des plantes aquatique
Convertisseur Convertisseur


La photo
Galerie de Vos photos Vos photos
Vidéo Les vidéos


Aquarium

Aquarium
Aquarium


Les Bonsaï

Bonsaï
Bonsaï


Nature et promenade

Nature et promenade
Nature et promenade


Divers
Lien Lien


Les outils
. Boutons et Bannières

ATBles prosATB
.BE
Aqua garden center
Au Baliste
Poisson d'or
AQUI-FLOR
Le Koï
Les Naïades
Soudoplast
koi farm Fournier
koi farm Shop Fournier
. Japan koi/
E-koi

.FR
Aqua Rev
Aqualor
Azur bassin
Normandie koi
Art Cane
Konceptkoi
Hydrokoi
koi d'or bassin

.NL
Fish Pharma
ATBATBATB

 
ATBAccueil Etang et bassin Les poissons et koï Les OgonATB
varietes des koi origine des koi evelage des koi anatomie des koi classification des koi
kohakusushuiochiba shigureStraatkoi
Showaaka matsubakin showa
shiro utsurigoromokigoi
Sankegoshikibenigoi
hi utsurikujakuhajiro
ki utsurigin matsubakarasugoi
kin ki utsurihariwakekumonryu
bekkokikushuiogon
tanchoyamato nishikikikokuryu
asagichagoikin kikokuryu

Les Ogon

Famille des Hikari Mujimono

Les origines:

Les Ogon sont des Koï métalliques et unicolores. Ils sont connus sous le nom générique de "Ogon". "Hikari" signifiant " luisant ou métallique". "Mono" quand à lui, signifie "un" et finalement "Ogon" signifie "doré".
On va souvent entendre des noms différents qui incluent "Muji" qui signifie aussi "un". En appelant une Famille "Hikari Mujimono", on semble dire deux fois la même chose mais c'est le nom correct de cette famille.
Pour compliquer un peu la chose, les variétés Matsuba sont dans la même famille car ces poissons ont en fait une seule couleur.
Vers 1921, Mr Sawata Aoki captura dans un cours d’eau un Magoi avec des lignes dorées sur le dos.
Fasciné par cette découverte, il se mit à sélectionner des poissons avec ces lignes dorées, et, quatre ou cinq générations plus tard, d’anciennes variétés comme les Ginbo, Kinbo, Kin Kabuto et Gin Kabuto étaient créés. Les variétés actuellement sans valeur sont à l’origine des Ogon.

Les variétés Doitsu existent aussi pour les Ogon, un Doitsu Purachina Ogon dans ce cas-ci.
Depuis que Mr Sawata Aoki a produit le premier Ogon en 1947, beaucoup d’éleveur on produit beaucoup de Hikarimono basés sur cet Ogon.
Les Nishikigoi sont souvent décrits comme des joyaux vivants qui capturent le cœur des amateurs du monde entier. Les Hikarimono ont grandement contribué à cette popularité.
Un Ogon peut atteindre la taille de 80cm en 8 ans.
L’Ogon a été créé il y a 50 ans, au début il avait seulement l’éclat or métallique.
Maintenant, les Ogon existent en plusieurs couleurs, le plus commun est le Purachina Ogon (Platinum Blanc) et le Yamabuki Ogon (Jaune brillant parfois couleur or), mais beaucoup d'autres variétés stables existent telles que le Cream Ogon (jaune pâle), le Nezu Ogon (gris), le Orenji Ogon (orange), le Hi Ogon (rouge) et des moins connues telles que le Mukashi Ogon (bronze), et le Kuro Ogon (noir).
Les Ogon sont une famille dans laquelle il est le plus facile de pouvoir observer une peau de grande qualité, ce qui peu différencier un Koï exceptionnel d'un très bon Koï.

Le Fukurin est particulièrement bien visible sur les Ogon.
D'autres familles telles que le Yamato Nishiki, Kujaku, et Kin Showa ont été développées l’une après l’autre finalement toutes incluant de l’Ogon.
Il existe des variétés Doitsu des Ogon.

Comment reconnaître un Ogon avec certitude ?
Un Ogon est un poisson unicolore avec un fort aspect métallique. Les pectorales sont entièrement colorées.
Le Fukurin est facilement visible sur un Ogon d'une certaine taille mais ce n'est plus une caractéristique limitée à cette famille.



Point 1:
L'Ogon est un poisson avec une seule couleur.



Point 2:
L'Ogon a un fort éclat métallique, spécialement au niveau de la tête.



Point 3:
Les écailles ne portent pas de dessin Matsuba.


L'évolution:

Quand il est jeune, l’entièreté du corps est brillante mais quand il dépasse la taille de 70cm, l’aspect en filet du Fukurin va apparaître, c’est à ce moment que les Hikarimono deviennent les plus beaux. Les amateurs devraient toujours essayer de les faire grandir jusqu'à la taille Jumbo.
Cette "qualité de peau" est appelée Fukurin ou Amine, à ne pas confondre avec le Ginrin qui sont des écailles brillantes et le Hikari qui est un Koï avec l'aspect métallique. Le Fukurin donne un léger effet réticulé au poisson, c'est comme si un léger filet était posé dessus. Cet effet est présent car la peau apparaît entre les écailles et la différence de reflet et de couleur entre les écailles et la peau donne cet effet réticulé appelé Fukurin.
Il y a 30 ans, les Koï atteignaient une taille maximum de +/- 60 cm et l’Ogon était le seul à avoir du Fukurin. C’était la raison pour laquelle on pensait que seul l’Ogon pouvait l’avoir.
Maintenant presque tout les Koï peuvent atteindre une taille de plus de 80cm et, à cette taille, chaque poisson peut avoir du Fukurin mais ce n’est jamais une certitude.

Comment juger de la qualité d'un Ogon ?

  1. L'éclat métallique doit être bien régulier.
  2. La couleur doit être bien régulière.
  3. La forme du corps doit être parfaite.
  4. La tête doit être sans taches.
  5. Les pectorales doivent être bien colorées et avec un fort éclat métallique.
  6. Le Fukurin est un plus.
Du fait que les Ogon sont unicolores, les critères de sélections sont sévères. Bien sûr, la conformation du corps et la qualité de la peau sont très importantes, mais pour un Koï métallique, le lustre doit être bien réparti et bien prononcé sur tout le "body" du poisson.
Pour un Ogon, toute la pectorale est colorée contrairement aux variétés non métalliques dans lesquelles le bord extérieur des pectorales est presque transparent.
Les Ogon grandissent très rapidement et sont parmi les moins farouches. Choguro, est un éleveur de Jumbo Yamabuki Ogon très connus au Japon est Izumiya et pour les platinum Ogon.
Pour la sélection d'un jeune Ogon, comme pour beaucoup de Koï, il faut observer au départ la tête qui doit être unicolore, sans taches et avec un lustre très important, les écailles et les pectorales doivent être très luisantes et les pectorales bien développées, les lignes d'écailles doivent être bien alignées et symétriques, elles doivent guider le regard vers la queue.

Les Variétés et les Sous Variétés



Yamabuki Ogon

Platinum Ogon.

Cette couleur est appelée Yamabuki car, au Japon il existe une rose avec ce jaune brillant.
Sur base du Yamabuki Ogon, les éleveurs ont créé le Kin Showa et le Kin Ki Utsuri.
Sur ce poisson, le Fukurin qui donne un aspect réticulé est bien présent.
Photo Thanks to Aquatechnobel

Le Platinum a été produit au départ du Nezu Ogon (une ancienne variété gris métallique) et du Kigoi. Il a joué une part importante dans la création des autres Hikarimoyo, un bon exemple est le Yamato Nishiki qui est le résultat du croisement du Sanke et du Platinum ou le Kin Showa qui est le résultat du croisement entre un Showa et un Platinum. Beaucoup d’autres Hikarimoyo découlent du Platinum.
Photo Thanks to Aquatechnobel

Le Nezu Ogon

Koï gris métallique.
Photo Thanks to Aquatechnobel






Lexique:

Fukurin:
C’est la petite partie de peau qui apparaît entre les écailles d’un grand Koï, cela donne un aspect légèrement réticulé, comme si un léger filet était posé sur le poisson.
Le Fukurin est plus visible dans la famille des Hikarimono. Au début, on pensait que c’était uniquement possible avec des koï métalliques, mais actuellement ce n’est plus le cas.
Ce terme est principalement utilisé pour les Ogon, Kohaku, Sanke et Showa, pour les autres, c’est plutôt le terme « Net Pattern » (réticulé) qui est utilisé.




30/03/2008
Accueil Etang et bassin Les poissons et koï Les Ogon 
ATBATBATB
 
ATBVisitesATB
Nb visites aujourdhui :
695

En savoir plus
ATBATBATB

ATBATB
Fish Pharma

De Vijverhof

Art Cane

Soudoplast

koi farm Fournier

Konceptkoi

koi d or bassin
Le site de mon fils
Smart Resolution
ATBATBATB

ATBPartenairsATB
.jp Koi Bito
.be The Pond Library
.be Koivrienden
.be BKS
.nl NVN
.nl Koi Eagle
.uk The South East Section BKKS
.uk extremekoi
.de koiklan
.de Lothar Gehlhaar
.de Koi
.es El Estanque
.se koi Huddinge
.it laghetti e carpe koi
.us Koiphen
.za koionline
ATBATBATB